Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Y a pas photo

Y a pas photo

Il y avait toujours entre les plis de mon drap de pierre, à peine moussu, une fleur déposée par une main nimbée de feuilles glacées, toujours. J'aurais aimé y voir une lettre d'Arthur, un dépliant avec le nom d'un plombier, d'un sauveteur de l'électricité,...

Lire la suite

Un super attaquant

Un super attaquant

Laisser cette pauvre Stéph jouer la petite fille aux allumettes, elle allait bien finir par trouver l'exacte surface où s'allonger. Les halls d'hôpital et leurs musiquettes lénifiantes ressemblent à des champs de coquelicots : il suffit de cueillir les...

Lire la suite

Mauvais calcul

Mauvais calcul

Elle entendit onze coups sonner au clocher tout proche. Il pleuvait et elle imagina les pavés mouillés, engourdis et glissants, luttant contre la marée de l'humanité piétinante. Elle repensa alors à Pierre, son voisin, le gentil petit Pierre, lui aussi...

Lire la suite

... in the wind.

... in the wind.

Il y avait là, étalée comme une raie à la menthe, sur la table de la nuit, une photo, un portrait si surexposé que les lignes du visage se traçaient entre pénombre et transparence. Un menton fuyant, sans contour où s'accrocher, un nez camus, enluminé,...

Lire la suite

The answer is blowing

The answer is blowing

Elle avait un air singulier sur ce banc, au Luxembourg. Midi ou quatorze heures, je n’ai pas envie de chercher. Le fil de l’or du temps tisse les araignées, savez-vous ? Elles grimpent à l’échelle des étoiles pour mieux filer à l’anglaise, croiser la...

Lire la suite

Forme alitée

Forme alitée

J'avais eu la visite aujourd'hui d'un étrange jeune homme, la petite trentaine, barbe de deux jours, exténué de sa nuit de garde, un nouvel interné je crois. Ou un interne, je ne sais plus, mais il était à l'intérieur. J'avais d'abord entendu ses pas...

Lire la suite

Auto-psy

Auto-psy

- Et maintenant, Stéphanie, vous allez me dire, bien sûr, que si vous avez écrit à un personnage de roman, c'est parce qu'au bureau de poste l'employé avait des ailes à ses chaussures, un pétase sur la tête, qu'il était assis sur un tapis volant à frotter...

Lire la suite

Le talent d'Achille

Le talent d'Achille

Nous étions le 3 décembre, un jeudi je crois, mais ma mémoire ressemble à ces champs de la Marne, truffés de mines, à une éponge saturée, trop d'idées liquéfiées, trop d'excroissances fossilisées au gré des fouilles. Un 3 décembre sans aucune apparition...

Lire la suite

Bernard Wilson

Bernard Wilson

Le froid, partout. Les fleurs de givre s'agrippaient au miroir, dessinaient les heures en creux, en bosses, en cicatrices que je m'amusais à gratter, et dont je n'entrevoyais que le teint blafard. Les voix, comme le grain du vent taillé dans le bruissement...

Lire la suite

Echeveaux célestes

Echeveaux célestes

Nancy fut assaillie par un épouvantable pressentiment. A force d'être en roue libre et sans lumières sur cette route de campagne, elle allait finir par sortir du cadre. Elle avait bien essayé le rétropédalage vertical, mis un parachute ascensionnel, tenté...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>